mardi 15 mars 2016

Eddy Mitchell, Mandryka et Claude Dubois dans "Risque-tout"

Quand Eddy Mitchell, Nikita Mandryka et Claude Dubois dessinaient dans le journal Risque-tout



Chez Dupuis, le 24 novembre 1955 naît l’étonnant hebdomadaire Risque-Tout, durant le temps de 50 numéros jusqu’au 1er novembre 1956. Dirigé par Maurice Rosy, le journal accumule les séries de bandes dessinées prestigieuses. C’est l’occasion pour Maurice Tillieux de créer Marc Jaguar (juste avant Gil Jourdan). Gérald Forton assure à lui seul les trois B.D. : Garage bleu, Alain Cardan et Kim Devil.
À la Une du journal apparaissent des histoires courtes de Morris avec Lucky Luke, de Victor Hubinon et son Buck Danny,  de Sirius (Timour), de Mitacq (La Patrouille des Castors), de Peyo (Johan et Pirlouit), d’André Franquin (Le Marsupilami), de Will et Rosy (Tif et Tondu), de Remacle (Bobosse)… Goscinny propose son Capitaine Coquelet dont il réalise texte et dessin, qu’Yvan Delporte transforme en Capitaine Bibobu (à cause de la traduction néerlandaise). Notons encore parmi les scénaristes,  Outre Rosy et Goscinny, Jean-Michel Charlier et Octave Joly (pour Tom et Nelly, dessiné par Al Uderzo).


On peut se demander si ce dessin de Claude Moine, alias Eddy Mitchell, n'est pas le même que celui qui aurait été publié, peut-être un peu plus tôt, dans le magazine hebdomadaire de bandes dessinées, COQ HARDI. (Avis aux chercheurs et aux lecteurs compétents qui veulent bien répondre dans les commentaires, soit pour confirmer, soit pour infirmer).
     
À l’origine, de format 29 cm sur 40, le périodique RISQUE-TOUT passe plus tard au format géant : 40 cm sur 58. Les reportages sur des sujets d’actualité (reportages techniques, aviation, anticipation, fiches zoologiques, actualité sportive…) côtoient des dessins d’humour dont certains sont réalisés par les lecteurs.


C’est ainsi qu’on peut identifier Claude Moine, le futur Eddy Mitchell, alors âgé de 14 ans (il est né en 1942), le Lorrain Claude Dubois (né ne 1934), l’un des auteurs de Perlin et Pinpin et de Sylvain et Sylvette. (Pour plus de renseignements, consulter ma notice dans la Dictionnaire du Livre de jeunesse, page305). 


Il y a surtout Nikita Mandryka, né en 1940, fameux créateur du Concombre masqué, pour plusieurs dessins d’humour et surtout pour la planche complète de Prosper habitant de la planète Farce, parue le 6 septembre 1956.  

Risque-tout faisait-il trop d’ombre à Spirou pour qu’on le fasse ainsi disparaître prématurément ?

P.S. : Pour tenter de mettre fin à une fable ridicule, rappelons que Maurice Rosy est l'unique rédacteur en chef de Risque-Tout. 

:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire